La nature est un formidable espace d'apprentissage pour les enfants

Visite d’une ferme pédagogique

Visiter une ferme pédagogique permet aux écoliers d’être en contact direct avec les plantes et les animaux.

Culture et cueillettes des fruits

Les enfants sont initiés à planter et à cueillir des fruits dans le cadre d’un potager naturel.

Découverte des animaux de la ferme

Découvrir en direct les différents animaux de la ferme qu’ils ont appris à l’école fascine les enfants.

La vie des abeilles et le miel

Comprendre la vie des abeilles et la production du miel les incite à respecter leur milieu naturel.

Le sport en plein air pour se découvrir

Faire du sport à l’extérieur comme une randonnée ou du vélo permet d’être en communion avec la nature.

La forêt, un milieu vivant et riche

Faire une balade en forêt permet de découvrir un milieu naturel vivant et riche en cultures.

Protéger notre biodiversité et conserver la faune et la flore

La mise en place d'aires protégées est une solution efficace pour sauvegarder la faune et la flore et lutter contre le braconnage ou les feux de brousse. La sensibilisation à la plantation d’arbre et d'arbuste est un moyen pour protéger la biodiversité. Au niveau des parcs nationaux, les gens sont invités à ne pas cueillir et à ne pas détruire les plantes. Les animaux en voie d’extinction sont également bien protégés.

Préserver les forêts et océans
contre la pollution

La pollution touche l’environnement et notamment les forêts, les océans et les lacs du fait de la quantité de déchets non biodégradables qui sont jetées partout et de n'importe quelle façon.

Les gens sont sensibilisés et prêts à trouver des solutions pérennes pour la gestion des déchets. Parmi les solutions les plus répandues, il y a le recyclage ou la fabrication du compost. La pollution organique due aux produits chimiques peut également altérer ces milieux.

Se préparer au changement climatique et réchauffement planétaire

Le réchauffement planétaire et les changements récents du climat sont des phénomènes accentués par la pollution. Si chacun prenait ses responsabilités, cela pourrait aider à limiter son accentuation. C’est ainsi qu’il faut être un consommateur responsable pour limiter au maximum la pollution. Par exemple en utilisant le carburant naturel ou le covoiturage pour les déplacements fréquents. Même dans ce que l’on mange au quotidien, il faut privilégier la consommation bio.

Protéger la nature, on s'y met ?

Des classes de découverte en plein air pour apprendre à respecter la nature

Devenir éco-acteur : les bons gestes !

Devenir un éco-acteur signifie qu’on est conscient des différents enjeux concernant la protection de l’environnement et qu’on y participe activement ou qu’on souhaite adhérer à des principes universelles.

Dans tous les milieux que l’on fréquente au quotidien, il est toujours possible d’adopter un comportement éco-responsable. Même pour partir en vacances ou faire du tourisme, il est possible de choisir des destinations éco-responsables, de pratiquer des activités éco-touristiques et de participer ainsi à une forme d’écotourisme solidaire.

Chez moi
A la maison, il faut essayer d’éteindre la lumière lorsqu’une pièce est vide ; éviter d’utiliser les éléments nocifs responsables de l’émission de gaz à effet de serre
Au bureau, il faudrait privilégier l’utilisation des ventilateurs plutôt que les climatiseurs. Il faut aussi limiter l’utilisation du papier et privilégier beaucoup plus le numérique pour les correspondances.
Lorsqu’on fait ses courses, il faut éviter d’utiliser des sachets en plastique, principaux facteurs qui entraînent la pollution, et privilégier ainsi l’utilisation de sacs et des cartons biodégradables.
Pour les déplacements, il faut limiter l’utilisation des véhicules à moteur pour éviter l’émission de gaz d’échappement car ils favorisent et accélèrent la destruction de la couche d’ozone

Le nombre d’association œuvrant pour la protection et la préservation de la nature ne cesse d’augmenter

Associations de protection de nature